• Accueil
  • WBAW 2022 : le Togo le secret le mieux gardé d’Afrique.

WBAW 2022 : le Togo le secret le mieux gardé d’Afrique.

WBAW 2022 : le Togo le secret le mieux gardé d’Afrique.

Rose MIVEDOR

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Madame le Ministre de la Promotion de l’Investissement, Rose Kayi MIVEDOR, a participé, ce mercredi 22 juin, au World Business Angels Investors Week 2022, un évènement qui rassemble des investisseurs du monde entier, célébrée dans 132 pays, dont le TOGO. L’événement accueillera environ 200 000 entrepreneurs, startups, investisseurs providentiels, décideurs politiques et leaders d’opinion mondiaux.

Elle a présenté à l’ensemble des participants la Destination d’Investissement Togo, autour du thème ‘’le Togo, le secret le mieux gardé d’Afrique’’

Dans son intervention, Madame le Ministre a relevé comme forces de notre pays, entre autres : le leadership impulsé par le Chef de l’État ; le positionnement géographique privilégié au cœur de l’Afrique de l’Ouest qui constitue ainsi une porte d’entrée sur les marchés de l’UEMOA et de la CEDEAO ; la résilience de notre économie de l’économie togolaise fruit des réformes audacieuses qui ont permis de moderniser la gouvernance économique et assainir nos finances publiques ; notre position de hub logistique et financier ; l’importance accordée à l’amélioration du climat des affaires ; le potentiel industriel et la disponibilité des ressources agricoles ; etc.

« Faire du Togo à l’horizon 2025, un Pays en Paix, une nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable » voilà ainsi formulée la vision du Gouvernement togolais portée par sa feuille de route, a-t-elle tenu à rappeler à l’audience.

Notons qu’il est attendu de la part du secteur privé des investissements à hauteur de 50% des besoins en financement des projets de la Feuille de Route. Ces projets relèvent des secteurs stratégiques tels que l’Agro-Industrie, le tourisme, l’énergie, les Mines, l’économie numérique, la construction de logements, etc. 

Madame Rose MIVEDOR invite les entreprises africaines à se tourner vers des sources de financement alternatives en dehors des circuits classiques afin d’amorcer la relance économique.

« Le forum de ce jour qui nous rassemble, a toute son importance, car au-delà de connecter les investisseurs et les porteurs de projets, ainsi que toutes les autres parties prenantes au développement de nos économies, elle participe à une approche de solution à une des contraintes majeures que rencontre nos entreprises en Afrique, celle de l’accès au financement ;

Nous nous devons de trouver des solutions innovantes pour financer nos entrepreneurs, startup et les PME/PMI (80% du tissu entrepreneurial dans nos pays) pour relancer la croissance et la création d’emplois et de richesses dans nos économies. Les Business Angels sont une véritable source de financement alternative au financement classique des banques et autres fonds d’investissements.

J’y vois une opportunité pour nos entrepreneurs d’avoir des partenaires pour la croissance de leur projet. »

Pour la Ministre de la Promotion de l’Investissement, le secteur privé doit s’apprêter à saisir les nouvelles opportunités liées à la mise en place de la ZLECAf mais aussi à faire face à la concurrence régionale.  

« Les entreprises innovantes au Togo qui rencontrent leurs premiers succès, assurent la viabilité de leur business model et connaissent une forte croissance, ont souvent besoin de visibilité internationale et d’investissement pour changer d’échelle ;

La mise en place de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) offre de nouvelles opportunités à nos entreprises mais aussi des défis en matière d’investissement financier et technologique pour adresser ce marché continental et/ou faire face à la concurrence des autres pays.

Ainsi donc :  i) L’Assistance au référencement à l’international pour les entreprises pour, soit attirer des investissements directs, soit acquérir les technologies ou équipements. ii) L’opportunité de créer des champions nationaux capables d’aller à l’assaut des marchés régional, continental et international ; iii) La Nécessité de développer une nouvelle initiative d’assistance technique (conseil – formation – structuration) et de financement permettant de changer d’échelle, sont des opportunités structurantes à saisir.

Pour faciliter vos projets d’investissements au Togo, un cadre institutionnel est donc mis en place et l’Agence de Promotion des Investissements et de la Zone Franche est disponible pour accompagner les investisseurs ; cet accompagnement aux investisseurs est une priorité pour l’État. Nous avons pour but de vous offrir une expérience unique d’Accompagnement tout au long de votre parcours d’investissement au Togo. »

Pour finir, elle a lancé une note d’invitation aux potentiels investisseurs, à découvrir le Togo, ‘’le secret le mieux gardé d’Afrique’’, « la porte d’entrée sur l’Afrique de l’Ouest : un pays, résolument tourné vers le futur, une terre d’opportunités.