• Accueil
  • Le Ministre Rose MIVEDOR a participé au Forum virtuel Mondial de l’Investissement

Le Ministre Rose MIVEDOR a participé au Forum virtuel Mondial de l’Investissement

Le Ministre Rose MIVEDOR a participé au Forum virtuel Mondial de l’Investissement

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Madame le Ministre de la Promotion de l’Investissement a pris part, ce vendredi 22 octobre 2021, au Forum Mondial de l’Investissement organisé en virtuel par la CNUCED.

Le Forum mondial de l’investissement de la CNUCED est la principale plateforme mondiale pour l’investissement et le développement. Le Forum élabore des stratégies et des solutions pour relever les défis mondiaux en matière d’investissement et de développement. Il facilite l’action collective multipartite pour stimuler l’investissement dans le développement.

Lors du rendez-vous de ce jour d’envergure mondiale, Madame le Ministre, a siégé virtuellement autour d’une table ronde « ministérielle et commerciale » avec des Ministres des pays comme le Bengladesh, de l’Angola, l’Ouganda, le Timor, le Cambodge, l’Haïti, le Kiribati etc.

La table ronde a porté essentiellement sur le rôle des IDE dans la reprise économique et plus particulièrement sur les moyens pour améliorer la capacité des gouvernements des PMA à promouvoir et à faciliter l’investissement, les stratégies axées sur les ODD pour la promotion et la facilitation des investissements et Initiatives pour diversifier les investissements dans les PMA, y compris le ciblage des investissements pour des projets liés aux ODD.

Lors de son intervention, Madame le Ministre a souligné, l’importance de l’amélioration continue du climat des affaires, et a donné l’exemple du Togo à travers les récentes reformes effectuées et la mise en place d’un cadre économique et logistique pour booster les secteurs prioritaires identifiés par l’état Togolais. Dans ses propos, elle a expliqué, qu’à termes, le Togo souhaite, à travers son plan de développement, attirer le maximum d’IDE dans les secteurs prioritaires. Le Togo souhaite également nouer des partenariats avec d’autres nations, comme le cas du MOU avec Singapour, dans le but de capitaliser mutuellement sur les opportunités offertes par chacune des parties.