• Accueil
  • Le Togo maintient son attractivité pour les IDE

Le Togo maintient son attractivité pour les IDE

Le Togo maintient son attractivité pour les IDE

Investissement directs étrangers 2021 - Togo IDE

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Selon la Conférence des Nations-Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), le Togo a connu un bond de 85% des IDE en 2020. Dans le « Rapport 2021 sur l’investissement dans le monde » paru récemment, le Togo a enregistré une hausse spectaculaire des investissements directs étrangers. Malgré la pandémie de la Covid-19 et ses répercussions macroéconomiques importantes, le Togo a montré une résilience dans l’attraction des investissements. Rappelons qu’en 2020, avec un score de 10,83 obtenu pour l‘indice Greenfield des IDE, le Togo était le premier pays au monde, par rapport à la taille de son économie, dans l’attraction des IDE.

Concrètement, les Investissements Directs Étrangers vers le Togo sont passés de près de 191 milliards FCFA (346 millions $) en 2019 à plus de 352,5 milliards FCFA (639 millions $) en 2020. Le pays enregistre ainsi une croissance de 85% sur l’année et se classe parmi les pays africains ayant enregistrés une hausse importante de cette variable macroéconomique malgré la récession liée à la situation sanitaire.

Au premier rang des facteurs de cette croissance importante, est le projet d’une usine de matériaux de construction d’une valeur de 100 millions de dollars annoncée par le groupe CimMetal (Burkina Faso), qui doit commencer à produire en 2021. Toujours selon le rapport, un autre investissement important réalisé en 2020 a été la nouvelle cimenterie construite par Dangote (Nigeria) pour 60 millions de dollars.

Sur le plan continental, l’Afrique enregistre une chute de 16% des flux d’IDE à 40 milliards $ en 2020 contre 47 milliards $ en 2019. La zone ouest africaine a attiré près de 9,8 milliards $ en 2020, 18 % de moins qu’en 2019. 

La récente mise en œuvre de la Feuille de route du Gouvernement 2025 constituée de projets d’infrastructures avec une ouverture aux partenariats public-privés, et la création d’un Ministère de la Promotion de l’Investissement indiquent une consolidation des niveaux élevés des flux d’IDE au Togo pour les cinq prochaines années.

Télécharger le Rapport 2021 sur l’investissement dans le monde